Cela fait plusieurs fois que j’évoque le mardi gras de mon enfance avec mes propres enfants en promettant que je préparerai ces beignets alsaciens (ou allemands ?) qui m’ont tant ravis durant mon enfance. Pas très diététique tout ça me direz-vous. Peu m’importe aujourd’hui. L’objectif pour moi c’est de perpétuer une tradition familiale qui me vient de maman et qui a beaucoup compté, tellement on s’est régalé.

Les voilà ces fameux beignets :

 photo labo + beignets 011

Maman a plusieurs recettes, pas toute alsaciennes d’ailleurs. Mes préférées : les boules de Berlin, les Schankele, les beignets de pommes, les bugnes. Aujourd’hui, je vous présente les boules de Berlin.

 

En les préparant je n’ai pu m’empêcher de croquer dans un des beignets… Je vous promets, j’ai fermé les yeux, tellement le souvenir intact de ce goût est venu charmer mes papilles.  C’était exactement comme dans mon souvenir… Un grand moment.  J’ai appelé maman dans l’après-midi…

 

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure deshydratée
  • 2 œufs + 1 plus petit (ou 2 Gros) – à température ambiante
  • 75 g de sucre fin
  • 90 g de beurre fondu
  • 1 pincée de sel
  • 25 cl de lait tiède

A l’aide de mon robot, je mélange la farine, le sel et le sucre. Dans un ramequin, je bats les œufs en omelette. Je faits tiédir le lait. J’ajoute les œufs battus au mélange sec (ils ne doivent pas être froids), puis le beurre fondu et ramené à température ambiante. Incorporer ensuite la levure, puis progressivement le lait tiède (pas chaud)

Battre au robot jusqu’à ce que la pâte, collante, se détache des parois du bol. Cela dure environ 5 minutes. Je couvre l’appareil d’un torchon propre et je laisse ainsi jusqu’au lendemain. La pâte est généreusement gonflée et collante. On prend un peu de farine sur le plan de travail pour confectionner une boule de pâte que l’on étale sur 5 mm d’épaisseur. A l’aide d’un emporte-pièce, je taille des cercles que je dépose sur une plaque recouverte de papier cuisson. Je couvre du même torchon propre et je laisse lever deux bonnes heures.

Faire cuire les beignets dans un bain de friture à 170° pendant 5 à 6 minutes, en les retournant à mi-cuisson.

Egoutter les beignets sur du papier absorbant et lorsqu’ils sont encore chauds, les rouler dans un mélange sucre-cannelle. A déguster nature, ou fourré de confiture… voire de Nutella pour les amateurs.

A déguster sans modération, car on ne fait pas une telle recette tous les jours… alors on en profite vraiment.